La géo-localisation : pour quoi, pour qui ?

La géo-localisation a le vent en poupe. Et pour cause, elle offre de nombreux avantages aux entreprises dont les salariés se déplacent beaucoup. Elle reste tout de même très contrôlée par la CNIL (Commission National de l’Informatique et des Libertés), car la frontière entre surveillance et espionnage reste fragile…

Qu’est-ce que la géo-localisation ?

Grâce à un dispositif technologique, la géo-localisation permet de situer dans l’espace un objet ou une personne grâce à ses coordonnées géographiques.

Ce procédé fonctionne à l’aide d’un système de positionnement par satellite, capable de localiser ce qu’on appelle un terminal : ce dernier émet ses coordonnées géographiques (latitude et longitude), réceptionnées le plus souvent par un GPS.

Cette opération profite notamment aux entreprises, qui localisent ainsi leurs salariés ou leurs véhicules sur un plan ou bien une carte, depuis l’ordinateur de bureau. Cela permet également de vérifier l’emplacement des véhicules pour une meilleure gestion du temps et des déplacements.

Découvrez ici plus d’informations sur la géolocalisation.

Les avantages de la géo-localisation pour les entreprises

Dans le cadre d’activités telles que la livraison, les prestations à domicile ou le démarchage commercial sur le terrain, l’entreprise doit gérer plusieurs véhicules se déplaçant sur différents secteurs géographiques. La géo-localisation devient alors très intéressante pour gérer le déplacement des salariés, optimiser l’utilisation des véhicules et ainsi gagner du temps et de l’argent.

De plus, ce procédé permet d’échanger des informations au sein de l’équipe via internet, et de prévenir les commerciaux ou les livreurs d’un changement éventuel d’emploi du temps ou d’une mission urgente.

La géo-localisation favorise donc :

  • Efficacité et rapidité en cas d’urgence
  • Une meilleure communication en temps réel entre les membres d’une équipe
  • Une gestion des itinéraires optimisée donc une réduction des coûts des trajets
  • Une meilleure qualité des services grâce à la rapidité d’intervention en cas d’imprévu
  • Une répartition du temps de travail plus équilibrée pour les chauffeurs de poids lourds (l’entreprise est renseignée sur le temps de travail restant et le temps de repos nécessaire pour chaque salarié).

En fonction du nombre de véhicules, de l’importance et des besoins de l’entreprise, différentes solutions sont envisageables pour rentabiliser cet investissement important : celle-ci a la possibilité de souscrire un abonnement ou non, d’acheter les boîtiers ou bien de les louer, etc.

Les limites de la géo-localisation

Bien que très tendance et très appréciée des entreprises de transport, la géo-localisation fait l’objet de nombreux débats et reste particulièrement surveillée par la CNIL. En effet, à l’heure où des badges, des boîtiers GPS et même des applications mobile permettent de situer géographiquement les personnes à n’importe quel moment, beaucoup d’abus sont signalés.

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) veille à la protection des salariés. A titre d’exemple, un système de désactivation obligatoire a été mis en place sur les boîtiers, permettant aux employés d’éteindre la balise GPS à tout moment, surtout lorsqu’ils ont terminé leur journée de travail…

Visitez le site internet de notre partenaire de suivi de flotte.

 

Laisser un commentaire